Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 23:45

Mardi 21 avril

 

Journée Energies renouvelables

 

Le soleil brille mais c'est de courte durée.

Premier arrêt, la centrale géothermique de Helleisheiði, non loin d'Hveragerði.

Une charmante jeune fille (Karin Elisabeth) nous explique le fonctionnement de cette centrale inaugurée fin 2005.









Intérieur de la centrale























Shéma du
fonctionnement










L'eau, à 300° est puisée à 3000 mètres (dans d'autres centrales, ça peut aller jusqu'à 11000 mètres).

La puissance est de 30 MWatt. L'eau, à 86°, alimente Reykjavík et l'électricité toute l'Islande.

Puis, visite libre de toutes les installations.

Très, très intéressant. A voir absolument si vous passez par là.


La zone géothermique d'Hveragerði est définitivement fermée au public. Ils ont mis les geysers Bláhver, Önnuhver, Bakkahver et Rauðihver en cage !!!


Nous montons jusqu'au golf voir "tout ce qui fume".


Nous tentons la source chaude de Reykjaðalur, mais comme il a plu et grêlé ½ heure avant, nous avons peur de nous faire tremper. Nous trimballerons encore les maillots de bain pour rien !!!

Nous montons jusqu'aux premières fumées. Ça glisse.



Demi-tour. Je mets les pieds dans un ruisselet à 30°. C'est très agréable.
Un autre ruisseau à 72° est refroidi à 28° par un bras à courant froid. Je prends un bain de pieds. Le pied !!!

Nous redescendons et cherchons dans la nouvelle zone géothermique située derrière l'école d'horticulture,  la marmite créée suite au tremblement de terre de 2005 (Leirgerður : Gerður la boueuse).





Ça fume et ça glougloute. Mon mari, qui n'est pas trop rassuré, écourte la visite. Je reviendrai et je la trouverai.


Dans les prés, les chevaux pataugent dans une espèce de tourbe détrempée.
Attention aux rhumatismes !!!




Le cratère Kerið rougeoie dans le soleil mais un grain se profile à l'horizon.



Dans la forêt de sapins fraîchement plantés, une myriade de chalets d'été ou de week-end attend les habitants de Reykjavík.


La cascade Fáxi et son échelle à saumons déverse ses flots dans la Hvitá.

En chemin, nous croisons une petite maison "d'Huldufólk" (le peuple caché)

Nous admirons la fresque en mosaïque et les vitraux de l'église de Skálholt et descendons dans la crypte. Nous n'avons pas osé passer par le souterrain.


Lorsque nous arrivons à Geysir, Strokkur nous salue de son panache blanc. Il est en forme aujourd'hui, il crache toutes les 2 ou 3 minutes.

 





La neige est encore présente sur les bas côtés de Gullfoss et le petit sentier verglacé par endroits. Ne tentons pas la descente.
Du promontoire, c'est aussi impressionnant et plus sûr.

Nous avons droit à l'arc-en-ciel.



Nous dînons à Reykjavík au Grillhúsið (merci Jujux et Chris) de délicieuses côtes et filet d'agneau accompagnés de pomme de terre au four à la crème et d'autres légumes. A tomber par terre. Total pour deux 7205 ISK, y compris une bière et une énorme banana split pour deux. Comme nous sommes allés nous faire rembourser la TVA, une bonne partie de la note est réglée par l'Islande.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Myriaðe
  • : Tous mes voyages en Islande
  • Contact

Profil

  • Myriaðe
  • Je suis atteinte d'Islandite aigüe, maladie incurable, mais je me soigne par des séjours répétés en Islande, où je me gave de skyr comme mon avatar Skyrgámur...
  • Je suis atteinte d'Islandite aigüe, maladie incurable, mais je me soigne par des séjours répétés en Islande, où je me gave de skyr comme mon avatar Skyrgámur...

Rechercher