Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 17:25

Titre-copie-1 

Contrées oubliées.

Pourquoi ce titre ?
Pour trois raisons :

Contrées oubliées de tous, étant situées dans le grand nord, là où personne n'ose s'aventurer.

Contrés que j’avais oubliées de visiter.
Contrées, les fjords de l’est, dont j’avais oublié la splendeur.

 

 

6 août 2011

Ça y est, le voyage 2012 est lancé.

Je me sens en forme, capable de crapahuter un minimum.

La planche est sur le bureau, la carte agrafée dessus ; j'ai acheté un stock de punaises, monté le marteau et les premières punaises sont déjà positionnées. Le fichier Word où je note au jour le jour tout ce que je glane sur les guides papier Gallimard, Routard, Petit futé, Lonely ainsi que sur les forums FI (France-Islande) et VF (Voyage forum) est en bonne place "sur le bureau", un joli fichier Excel se remplit région par région.

Depuis mars 2010, ce voyage est en projet. Il aurait dû avoir lieu en 2011, mais pour raisons familiales et de santé, il était reporté aux calendes grecques. Heureusement que j'ai fêté l'an nouveau à Reykjavík, ça m'a aidée à supporter ce contretemps. Même si je suis revenue avec la malléole fracturée. Un drôle souvenir de vacances…

 

20 décembre

La carte est couverte d'une myriade de petites punaises de couleurs. Un sacré voyage en perspective !!!

 

29 décembre

Les punaises sont ôtées, le stabilo vert a bien travaillé, les étapes sont découpées, quelques jours de réflexion et je réserve l'avion et les hébergements à Reykjavík.

 

22 janvier 2012

Je pensais réserver deux ou trois hébergements, ne voulant pas être tributaire des horaires. Il a fallu que je réserve TOUS les hébergements. Contrairement aux autres années, le taux de remplissage des guesthouse est de 100% presque partout. Il m'aura fallu 3 semaines pour trouver mes logements, d'autant plus que certains prix sont prohibitifs. L'Islande est à la mode…

 

15 juin 2012

C'est le grand jour.

15-100 

 

 

 

 

Ça commence mal, pourvu que ce temps pourri à Roissy ne dure pas durant 3 semaines en Islande.

 

 

 

 

 L'avantage, c'est qu'il fait toujours beau en altitude.

15-101 15-102

15-104 15-105

 

15-103 

 

 

 

 

 

 La Grande-Bretagne

 

 

 

 

 

Alors que l'avion entame sa descente, au sortir d'un nuage, j'aperçois la mer irisée qui s'étire au-dessous de moi. Il fait beau. 

Les côtes islandaises

15-106 15-107

15-108 15-110

15-109 

 

 

 

 

 

 Puis ce sont les Vestmannaeyar qui m'appellent. Soyez patientes, je viens vous découvrir dans quelques jours.
 

 

 

 

 

Je colle mon front au hublot tandis que l'avion perd de l'altitude et que mon Islande tant aimée se rapproche.

15-111 15-112

15-113 15-114

15-117

15-115 

 

 

 

 

 

Première manifestation géothermique

 

 

 

 15-116 

 

 

 

 

 

 

Blue Lagoon (Bláa Lónið)

 

 

 

 15-118 

 

 

 

 

 

Le comité d'accueil

 

 

 

 

 

 

15-119 

 

 

 Passage devant les douaniers ne semblant pas faire attention à cette marée qui déboulait devant eux, récupération de la voitures, courses au Bónus de Keflavík, et les choses sérieuses commencent : trouver mon hébergement.

 

 

Je réside assez loin du centre, mais à seulement huit minutes en voiture, non loin du musée de plein-air d'Árbær.

 

                                                    Ça, c'est l'Islande 

skyr.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claire 06/11/2014 10:10

Ah, de voir du Skyr en photo me rappelle de suuupers bons souvenirs ^^ même si je n'ai pas aimé leur gout, je trouvais les pots trop beaux. En tout cas, merci pour cette petite balade, et c'est vrai qu'en altitude il fait bien plus beau que lorsqu'on descend...souvent ! :)

Myriaðe 06/11/2014 11:45

Merci Claire pour votre commentaire. Pour moi, le skyr est un délice, mais je respecte votre avis. Bonne journée. Myriaðe

Présentation

  • : Le blog de Myriaðe
  • : Tous mes voyages en Islande
  • Contact

Profil

  • Myriaðe
  • Je suis atteinte d'Islandite aigüe, maladie incurable, mais je me soigne par des séjours répétés en Islande, où je me gave de skyr comme mon avatar Skyrgámur...
  • Je suis atteinte d'Islandite aigüe, maladie incurable, mais je me soigne par des séjours répétés en Islande, où je me gave de skyr comme mon avatar Skyrgámur...

Rechercher