Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Pour les gourmands, voici quelques recettes.

Je les ai toutes expérimentées, sauf la humarsúpa (soupe de langoustines) ;  je n'ai pas eu le courage de les "décarapacer", le hamborgarahryggur (carré de porc) ; je n'aime ni le vin rouge, ni le coca...et le laufabrauð (pain) qui me semble compliqué, mais j'essaierai.

  

 

Sommaire

 

Laufabrauð (pain)

 

Soupe :

Bláberjasúpa (soupe de myrtilles)

Humarsúpa (soupe aux langoustines)   

Kakosúpa (soupe au chocolat)

Kjötsúpa (soupe à l'agneau)

 

Entrée :

Ostabrauð (tartine au fromage)

 

Poisson :

Fiskbollur (boulettes de poisson)

Kjarnorfukiskur (poisson au micro-onde)

Ofnsteikur fiskur (poisson en cocotte)

Plokkfiskur (hachis de poisson)

 

Viande :

Hamborgarahryggur (carré de porc)

Hangikgjöt (gigot à l'islandaise)

Saltkjöt og baunir (viande salée aux pois cassés

Ostabotn (quiche aux asperges et mouton fumé)

 

 

 

 

 

 

LAUFABRAUР (pain)

 

lauf dessins

 

Pain plat très mince que l'on sert à Noël, beurré avec le hangikjöt, ou du chou , des pommes fraîches, des petits pois, des pommes de terre et une sauce béchamel, tradition islandaise depuis 1736.

Ce pain est originaire du nord de l'Islande, crée à cause du manque de farine à cette époque.
Les dessins sont censés compenser la platitude du pain. Les disques de pâte peuvent être achetés prêts pour la sculpture dans la plupart des boulangeries, mais certaines familles font encore la pâte eux-même selon leur propres recettes, qui ont été transmises de mère en fille.

La période de l'avent est souvent choisie pour cette affaire de famille.

 

Ingrédients :

 

 1 kg  de farine

30 gr de sucre
1  c à thé  levure de boulanger
1 cuillère à café de sel
600-700 ml de lait

1 cuillère à café de cumin

1 c à soupe de beurre ou margarine
De la matière grasse pour la friture

Préparation :


Faites chauffer le lait et le beurre avec le cumin.

Tamiser la farine avec la levure et le sel.

Incorporer le lait dans la farine et remuer.

Pétrir. Lorsque la pâte assez dure, former un long rouleau l'envelopper d'un torchon et laisser reposer.

 Couper le rouleau en morceaux de 4 cm d'épaisseur avec une roulette à pizza, et aplatir le plus mince possible sur une feuille à pâtisserie farinée.

Une bonne façon de savoir si la pâte est assez mince est de vérifier si vous pouvez lire les titres (certains disent le texte!) d'un journal à travers.

 Se servir d'une assiette à dessert pour découper des cercles.

La décoration est faite avec un couteau spécial appelé laufabraudsjárn (sculpture en islandais).

Lorsque chaque pièce est terminée, la place entre deux torchons humides ou papier sulfurisé, pour éviter le dessèchement.

Juste avant la cuisson, piquer avec une fourchette, en prenant soin de ne pas abimer le dessin.

Faire frire à feu vif, le côté orné vers le bas, jusqu'à ce qu'il devienne doré-brun. Le pain est cuit lorsqu'il remonte à la surface, le retourner et attendre qu'il remonte.

Les égoutter sur une feuille de papier absorbant.

Poser quelque chose de lourd (pas trop) dessus afin qu'ils ne gondolent pas.

Mettre dans une boîte à biscuits et stocker dans un endroit frais et sec.

Il se conservera durant plusieurs mois (si vous n'avez pas tout mangé à Noël).

Servir avec du beurre ou de margarine.

 

 

 

Soupe

 

   KJÖTSÚPA (Soupe islandaise à l'agneau)

 Kjot

 

 

Cette soupe est servie dans certaines fermes, stations-service. Même en été, si vous en trouvez, dégustez-là.

 

Ingrédients pour 6 personnes :

500 gr d’agneau à braiser (navarin, ragoût)

500 gr de pommes de terre

1 oignon

1 poireau

1 navet et 1 chou rave

4 carottes

Feuilles de laurier

½ chou-fleur

½ chou vert

120 gr de riz

Coriandre ou persil haché et ciboulette

 

Préparation :

Dégraisser au maximum l’agneau, le couper en morceaux.

Mettre un peu d’huile dans une cocotte et faire revenir l’agneau.

Diviser le chou-fleur en petits bouquets, couper tous les légumes en petits morceaux.

Quand la viande est dorée la transférer, sans la graisse, dans un "pot au feu".

Ajouter les légumes.
Mouiller avec 2 litres et demi d’eau.

Saler et poivrer.

Couvrir partiellement et laisser mijoter à petit bouillon durant 1 heure.

Ajouter le riz, remuer et laisser cuire ½ heure.

Désosser la viande.

Dégraisser avec l’écumoire ou avec un pinceau.

Ajouter de la coriandre hachée ou du persil et la ciboulette et laisser cuire deux minutes.

Déguster en pensant à l’Islande.  .

 

Ne pas hésiter à en préparer une grande quantité, plus c’est réchauffé, meilleur c’est.

 

 

HUMARSÚPA (Soupe de langoustines)

  soupe langoustines skolafelagid.is

  Photo skolafelagid.is 

 

Se sert en général pour le repas de Noël

 

 

Ingrédients :

1kg de queues de langoustines avec la carapace
Poivre de Cayenne
1 oignon
1 carotte
1 branche de céleri
3 gousse d‘ail
3 feuilles de laurier
10 grains de poivre
1.L d‘eau
1.L de bouillon de poule
1 c. à soupe de concentré de tomate
2 ½ dl de vin blanc (sec)
1 bouquet de persil
sel
4 dl de crème liquide

Préparation :

Décortiquer les queues de langoustine.
Dans une marmite, faire  sauter les carapaces dans un peu d‘huile et de beurre
Assaisonner avec le poivre de Cayenne.
Ajouter l‘oignon, la carotte et céleri (coupé en morceaux) et faire revenir.
Ajouter l‘ail et les grains de poivre et faire revenir.
Ajouter l‘eau et le bouillon,
Ajouter le vin et le concentré de tomate.
Laisser mijoter pendant 1-2 heures.
Ajouter le bouquet de persil
Faire bouillir sur un feu vif pendant 2-6 heures pour obtenir un bon bouillon.
Passer le bouillon au chinois
Mettre le bouillon filtré et la crème liquide dans une casserole.
Faire chauffer
la soupe
Verser dans les bols, y déposer les queues de langoustine décortiquées (la chaleur de la soupe cuit les queues).


Gerðu svo vel !!!

 

On peut décortiquer les queues de langoustine crues mais cela prend du temps...
Faire cela avec une bonne paire de ciseaux et découper la carapace le long du "dos" de la queue.

 

  

KAKOSÚPA (Soupe au chocolat)

Kako.JPG

 

  Ce n'est pas un dessert !!! Les Islandais adorent le chocolat et n'hésitent pas à le consommer en soupe...

Ingrédients :

8 dl lait

2 c. à soupe de cacao (type Van-Houten)
3 c. à soupe de sucre
1/4 c à café de sel
2 c à café de fécule de pomme de terre
0.5l d'eau froide


Préparation :

Mettre le lait, le cacao, le sucre et le sel dans une casserole
Bien mélanger et faire bouillir
Diluer la fécule dans l'eau et ajouter petit à petit dans  la casserole.
Mélanger jusqu'a ce que la soupe devienne épaisse.

Cuire à feu doux 5 minutes.

 

Se déguste en soupe chaude au début du repas ou au goûter.

 

BLÁBERJASÚPA (Soupe de myrtilles)

 

Pour les Islandais, ce n'est pas un dessert. Se mange en début de repas.
Personnellement, je préfère bien froid en dessert.

 

Ingrédients :

1 litre ¾ d'eau

250 gr de myrtilles

150 gr de sucre

30 gr de fécule de pomme de terre ou de maïzéna

10 cl d'eau froide

 

Préparation :

Faire bouillir l'eau

Cuire 3 à 5 minutes les myrtilles jusqu'à éclatement.

Sucrer.

Diluer la fécule dans l'eau froide, épaissir la soupe avec ce mélange.

Cuire 5 minutes.

Servir.

 

 

 

 

ENTRÉE

 

  OSTABRAUÐ (Tartine au fromage)

 

En-cas ou pour le soir où l'on a bombancé à midi.

 

Ingrédients :

2 tranches de pain par adulte

Fromage en tranches

Beurre mou

Sel, paprika

Ail

Jambon

Tranches d'ananas

Asperges…

 

Préparation :

Préchauffer le four à 180° (Th6).

Frotter le pain avec l'ail.

Beurrer les tartines.

Poser les ingrédients choisis, saler,  puis le fromage.

Garnir la plaque du four avec du papier sulfurisé, poser la tartine et cuire jusqu'à ce que le fromage fonde et commence à boursoufler.

Servir chaud avec une salade.

 

 

POISSON

 

FISKBOLLUR (Boulettes de poisson)

fiskbollur ikea.is

  Photo ikea.is

Ingrédients :

500 gr de filets de poisson (aiglefin,morue ou autre)

1 oignon moyen

3 c à soupe de crème ou de lait

3 c à soupe de beurre ramolli

2 c à soupe de persil ou ciboulette hachés

1/2 c à café de poivre fraîchement moulu

1 c à café de sel

4 c à soupe de fécule de pomme de terre ou fécule de maïs

3 c à soupe de farine

Huile pour friture

 

Préparation :

Couper le poisson en morceaux.

Éplucher l'oignon et le hacher finement.

Ajouter la crème, le beurre, lesherbes et les assaisonnenents.

Bien mélanger.

Ajouter la fécule et la farine.

Le mélange doit être assez épais.

Chauffer lecorps gras dans une grande poêle.

Former des boules légèrement oblongues en employant 2 cuillères à soupe et les faire

frire à  température moyenne pendant quelques minutes de chaque côté jusqu'à ce que ce qu'il soit bien bruni  et cuit.

 

 

 

PLOKKFISKUR (Hachis de poisson)

hachis

 

Il s’agit d’un plat traditionnel islandais à base de poissons et de pommes de terre, proche de la brandade de morue.  C’est ultra simple à faire, original et bon. On peut faire cette recette avec tout type de filets de poissons que l’on peut aussi mélanger entre eux : lieu, merlan, cabillaud, églefin,... Voilà une bonne manière de préparer les filets bradés par le poissonnier les midis à la fin du marché. Au Viking, célèbre restaurant de Reykjavík, c’est l’un des plats les plus populaires !

 

Ingrédients (pour 4) :

500 g de filets de poisson préalablement cuits légèrement, à la vapeur ou au court-bouillon
500 g de pommes de terre cuites et pelées
1 oignon
300 ml de lait
50 ml de crème fraîche
3 c. à s. d’huile d’olive
50 g de persil
1 c. à s. de farine
Sel et poivre

Muscade
100 gr de gruyère râpé

Préparation :

Couper en morceaux les filets de poissons (mi-cuits).
Ecraser très grossièrement les pommes de terre préalablement cuites et pelées.
Faire chauffer le lait (ne pas laisser bouillir).
Faire roussir l’oignon émincé dans de l’huile d’olive.
Après l’avoir passée au tamis, ajouter et mélanger la farine à la préparation et remettre sur le feu 2 minutes.
Verser doucement dessus le lait chaud sans cesser de mélanger.
Ajouter les morceaux de poissons et mélanger énergiquement puis les morceaux de pommes de terre.
Laisser sur le feu pendant 5 minutes en mélangeant de temps en temps.
Ajouter la crème et la muscade.

Mélanger doucement.
Saler et poivrer.

Dresser dans un plat à four.

Parsemer de râpé et faire gratiner.
Servir avec une salade.

 

 

KJARNORKUFISKUR (Poisson au micro-ondes)

poisson-micro-four

 

 

Ingrédients :

500 gr de poisson blanc

150 gr de carottes

150 gr de chou-fleur

200 gr de pommes de terre

150 gr de chou-rave (rutabaga)

Beurre

2 œufs

½ litre de lait

70 gr de gruyère râpé

Sel et poivre

 

Préparation :

Couper le poisson en morceaux.

Eplucher et couper les carottes et les pommes de terre en rondelles.

Couper le chou-fleur en fleurons.

Couper le rutabaga en tranches fines.

Beurrer un plat allant au four micro-ondes. Disposer le poisson puis les légumes.

Dans un saladier, casser les œufs, ajouter le lait, les épices.

Verser sur le poisson et les légumes.

Couvrez de fromage râpé.

Cuire au four micro-ondes sur puissance maximale : 10 minutes, laisser reposer 5 minutes, puis 10 minutes, laisser reposer 5 minutes….jusqu'à ce que les légumes soient tendres et que le mélange d'œufs soit cuit (environ 5 fois 10 minutes).

 

Au four classique

 

Cuire 1h Th 6-7 (200°)

 

 

OFNSTEIKUR FISKUR (Cocotte de poisson)

cocotte.jpg

 

 

Ingrédients:

400 gr filets de poisson blanc

Sel

Poivre

1 oignon

1 c à soupe de chapelure

50 gr de râpé

50 gr de beurre

 

Préparation:

Couper les poissons en morceaux, les disposer dans une cocotte en terre beurrée.

Saler, poivrer.

Couper finement l'oignon et disposer au-dessus des poissons.

Recouvrir de chapelure et de râpé.

Parsemer de petits morceaux de beurre.

Faire cuire dans un four 175-200°C (6-7) pendant 20-30 minutes.

Servir avec des pommes vapeur et une salade.

 

Variante

Ingrédients :

400 gr filets de poisson blanc

Sel

1 oignon

1 c à soupe de chapelure

50 gr de râpé

50 gr de beurre

50 gr de crème

10 cl de lait

 

Préparation :

Mettre les poissons salés dans la cocotte en terre beurrée.

Ajouter l'oignon ciselé et des petits morceaux de beurre.

Faire cuire au four pendant 8-10 minutes à 175°C.

Mélanger la crème, le lait, la chapelure et le fromage râpé.

Verser sur le poisson et continuer la cuisson au four 15 minutes.

 

 

VIANDE

 

HANGIKJÖT (Gigot à l'Islandaise)

 

Ingrédients :

1 gigot (islandais de préférence)

Confiture de myrtilles

Sel

Poivre

250 grammes de crème fraiche

150 gr roquefort ou tout autre fromage bleu

 

Préparation :

Badigeonnez le gigot avec la confiture, faites mariner dans un plat couvert de  papier alu 2 jours au réfrigérateur.

Salez et poivrez.

Cuire au four environ 1 heure à 200°.

Pendant ce temps faites préparer la sauce:

Faites cuire tout doucement la crème, la confiture (quantité selon le goût) et le bleu pendant une ½ heure.

 

Au moment de couper le gigot rajouter le jus qui en sort dans la sauce.

Vérifier l'assaisonnement.

Servir avec un gratin de pommes de terre ou une purée de rutabagas.

 

HAMBORGARAHRYGGUR (Carré de porc à l'islandaise)

 

Ingrédients :

1.5 kg de  carré de porc

Carottes

8 grains de poivre

1 oignon
glaçage pour le carré :
200 gr de ketchup ou sauce tomate
75 gr de moutarde
20cl de crème fraîche
2 dl de vin rouge
1 dl de coca ! (bien mélanger)
150 gr de sucre
1 noix de beurre   

sauce au vin rouge :
bouillon de volaille
poivre
piment (facultatif)
2cuil à soupe de confiture de framboise
vin rouge (selon goût..)
crème  (selon goût)
‘’boule de beurre’’
100 gr de beurre mou
100 gr de farine  mélanger les deux.

 

Préparation :

Le carré est couvert d’eau dans un faitout, faire cuire pendant 1 heure, avec l'oignon émincé, carottes et 8 graines de poivre (entier). (Garder le bouillon)

 

Glaçage : faire brunir légèrement le beurre et le sucre, ajouter tout le reste dès que ça commence à mousser.

Poser le carré d’agneau dans un plat à four, le couvrir 2-3 fois du glaçage. Faire brunir sous le grill (milieu du four) et uniquement la chaleur du grill.

 

Sauce au vin rouge :        

Mettre le bouillon du gigot dans une casserole, ajouter le bouillon de volaille, poivre et piment.

Ajouter petit à petit la ‘’boule de beurre’’ tourner sans cesse sur le feu. La sauce doit épaissir.   Ajouter selon goût confiture, crème et reste de glaçage.

 

Servir avec des brúnaðar kartöflur (pommes de terre caramélisées).

 

SALTKJÖT OG BAUNIR(Viande salée aux pois cassés)

Plat traditionnel se dégustant à Sprengidagur (mercredi des cendres)

 

 

Ingrédients :

2 litres d'eau

500 gr de viande d'agneau salé ou petit salé de porc

200 gr de pois cassés

500 gr de carottes et rutabaga (chou rave)

500 gr de pommes de terre

4 tranches de lard fumé

Sel (Attention si c'est du petit salé ne pas saler avant cuisson)

1 oignon

 

Préparation :

Faire tremper les pois cassés selon le mode d'emploi.

Faire bouillir l'eau.

Couper l'oignon en morceaux et l'ajouter dans l'eau avec la viande

Laisser cuire environ 1/4 heure.

Ajouter le lard, les pois cassés et les légumes.

Laisser cuire encore 3/4heure.

 

On peut se servir du bouillon pour faire un potage. Dans ce cas, ajouter du lait au moment de servir.

 

Ostabotn (quiche aux asperges et mouton fumé)

Cette recette m'a été confiée par son Excellence Berglind Asgeirsdóttir Ambassadeure d'Islande à Paris

 Ostabotn

Ingrédients pour le fond :

200 g de farine

150-175 g de beurre
100 g de fromage râpé

Malaxer la farine et le beurre pour faire une pâte homogène, y ajouter le fromage râpé.  

Foncer  un moule à quiche beurré.

Ingrédients pour la quiche

50 g de beurre
Environ 50 g de farine
1 bocal d'asperges (230gr égouttées)
150-200 g d'agneau fumé, coupé en morceau (l'agneau fumé peut être remplacé par du jambon ou des lardons...)
200 ml de crème entière liquide
150 g de fromage râpé

Sel

Poivre

Dans une casserole, préparer un roux avec le beurre et la farine.

Verser le jus des asperges et la crème liquide et remuer pour obtenir une sauce homogène.  Quand la sauce est suffisamment épaisse y ajouter l'agneau fumé, les asperges, le sel et le poivre.  

Verser le tout sur la pâte dans le moule.  Pour finir, recouvrir avec du fromage râpé.

Enfourner à 180°c pendant 35-45 minutes.


 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Myriaðe
  • : Tous mes voyages en Islande
  • Contact

Profil

  • Myriaðe
  • Je suis atteinte d'Islandite aigüe, maladie incurable, mais je me soigne par des séjours répétés en Islande, où je me gave de skyr comme mon avatar Skyrgámur...
  • Je suis atteinte d'Islandite aigüe, maladie incurable, mais je me soigne par des séjours répétés en Islande, où je me gave de skyr comme mon avatar Skyrgámur...

Rechercher