Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 16:22

Vendredi 17 avril 2009

 

 Journée plein sud

 

Super petit-déjeuner à l'islandaise.



Traversée de l'Eldhraun, "taupinières" de lichens et montagne d'où déboulent des cascades, puis tout disparaît dans un brouillard opaque. Nous distinguons à peine les cairns de Laufskálavarða. Il pleut puis le brouillard disparaît et la pluie cesse. C'est ça l'Islande…

Entre  Kirkjubæjarklaustur et Vík, nous ne croisons ni ne doublons aucun véhicule.

Les premiers sommets enneigés du Mýrdalsjökull apparaissent ; nous ne sommes plus loin de Vík, d'ailleurs, j'aperçois les trolls caractéristiques.



Plein à Vík : 14,6 litres aux 100, elle est bien gourmande cette Jeep !!!

L'accès au sommet de la falaise de Dhyrólæy est fermé mais pas celui de la plage.

La mer est furieuse.




Nous dérangeons les pétrels au nid mais c'est trop tôt pour que les macareux soient arrivés.



Seljavellir, le cirque est grandiose.


Nous allons au bout du bout de la piste et grimpons par le petit chemin pour nous rendre au-dessus de la piscine. Elle doit être alimentée par la source chaude. Mauvaise pioche. Nous butons dans une carrière d'orgues basaltiques. En redescendant, nous apercevons un tuyau. Youpi, il est chaud. Il ne nous reste plus qu'à le suivre et à nous le bon bain.
Déception. Au bout d'un kilomètre environ, il entre dans le sol et nous ne voyons pas ressortir. Impossible de descendre au bord de la rivière.
Décidément, beaucoup de déceptions durant ce séjour.
Déjà en février 2006, tout allait de travers. On dirait que l'Islande ne veut plus de nous. Je suis têtue, je reviendrai quand même !!!


A Skógar, nous visitons le musée des transports et des télécommunications que nous n'avions pas eu le temps de voir la veille.














Machine à laver 1914























Citroën
à chenilles


















Ford T Gamli 1927





















Oldsmobile 1940













Seljalandsfoss, ça mouille toujours autant. Comme il pleut et que le soleil brille, nous avons droit à un bel arc-en-ciel.



Urriðafoss (merci Pierre), impressionnant, d'autant qu'il reste une bonne couche de glace à certains endroits. L'herbe est détrempée et je me retrouve sur le dos.


Décidément, les cascades ne me réussissent pas. En 2005, à Gullfoss, j'étais tombée sur le basalte glissant et m'étais entaillé le genou. J'en porte encore la cicatrice.

Je suis la reine de la cascade des cascades !!!

Selfoss, nous allons enfin déjeuner (il est 17h30), le petit déjeuner, bien que copieux, est déjà loin. Sur les conseils d'un ami, nous cherchons le supermarché Nostrum qui s'est transformé en Kronan ; et nous remplissons notre barquette pour 499 ISK, sans oublier le skyr.

Bref arrêt à Hveragerði, nous reviendrons.

23h30, nous partons vers Laugavegur pour le "runtur".

Embouteillages, les cafés vomissent des filles aux remugles de bière.
Appels de phares, appels des filles.
Tout ce négocie !!!

Nous allons déguster un chocolat crème Chantilly chez Kofi Tómasar Frænda (2 Laugavegur), (merci Djemz) et une bière pour mon mari et continuons de regarder le ballet des 4 X 4 rutilants puis allons jusqu'à Austurstræti où les bars aux portes ouvertes crachent de la musique tonitruante.
Les filles, aux décolletés profonds, aguichent les garçons vêtus "en banquiers".
1h du matin, il est l'heure pour les vieux d'aller se coucher !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Myriaðe
  • : Tous mes voyages en Islande
  • Contact

Profil

  • Myriaðe
  • Je suis atteinte d'Islandite aigüe, maladie incurable, mais je me soigne par des séjours répétés en Islande, où je me gave de skyr comme mon avatar Skyrgámur...
  • Je suis atteinte d'Islandite aigüe, maladie incurable, mais je me soigne par des séjours répétés en Islande, où je me gave de skyr comme mon avatar Skyrgámur...

Rechercher