Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 15:50

 titre-2.jpg 

Des amis ont souhaité que je leur serve de guide pour la découverte de l'Islande.
Il n'a pas fallu me le demander deux fois….

Nous profitons du long week-end du 1er mai pour nous envoler.

100 101

 

 

Jour suivant

 

Nous commençons par Hallgrímkirkja, seul jour où nous pouvons la visiter.

Nous montons en haut du clocher, mais le temps ne s'y prête pas. :-(

300-6

300-3 300-4

300-5

 

Après un arrêt au cratère Kerið, 

320-kerid 321-kerid

 

nous arrivons à Skálholt où je constate que la reconstitution du magasin de Þor (Þorláksbuð) est terminé   102-2

 

 

 

 

 décembre 2010 (photo JML)

 

 

 

 

 

   

103 104

104-2

  Nous admirons la fresque en mosaïque et les vitraux de l'église

102-3-Skalholt et descendons dans la crypte.

102

Arrêt à la cascade de Faxi et son échelle à saumons.

105 106

 

Strokkur nous accueille d'un double panache.

 305-Strokkur

Une bonne soupe islandaise (hangikjöt) nous réchauffe et nous en profitons pour nous sécher un peu.

Depuis le matin, le déluge nous accompagne.

 

Gullfoss gronde mais aujourd'hui, pas d'arc en ciel L

114108

109110 

 

107 111 

112 113 

115 116 

 

117 

 

 

 

 

 

J'ajoute une petite pierre sur le cairn.

 

 

 

 

 

 

Nous nous dirigeons vers Þingvellir où un magnifique arc-en-ciel nous accueille.

119

Il ne pleut plus et un timide soleil apparaît derrière les nuages.

                                      

                                              Cascade Öxarárfoss.

 

121 122

307-Thing 

 

 

 

 

 

 

La faille vue des environs d'Öxarárfoss

    

 

 

  

Nous  voulons descendre dans la faille, l'accès en est interdit.

123

  

 Un trou est apparu, le 1er avril 2011, sur le chemin menant dans la faille. En essayant de le reboucher les cantonniers se sont aperçus que ce trou masquait en fait une faille qui s'est développée sous le chemin et qui fait entre 10 et 14 mètres de profondeur, mais depuis, a dû se produire un effondrement.

faille-3 

 

 

 

 

 

 

Été 2005   

 

 

 

 

faille-1 

  

  

 

 

 

 

 

1er Avril 2011 (photo ruv.is)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 faille-2

  

  

  

  

  

  12 Avril 2011 (photo Did75)

 

 

 

 

 

                                                                           

                                                                            Lac Þingvallavatn

124

                                                                          Ferme de Þingvallabær 

306-Thing 

125   

Le jour suivant

Après la pluie le beau temps. Ce matin, le soleil brille et le ciel est bleu. Pourvu que ça dure.

Direction Vík.

Visite de la centrale géothermique d' Hellisheidarvirkjun. (Voir avril en Islande)

126-6 126-4

126-5 126-2

126-3  126-7

 

 

Urriðafoss et son assourdissante cascade. Cette année, pas de neige,

108-2-Urridafoss 

 

 

 contrairement à 2009

  

  

  

  

 

 

 

   

128 129

  

Puis, c'est Seljalandsfoss où nous manquons de dégringoler à maintes reprises tant le sol est boueux et glissant lorsque nous passons derrière.

130130-1

130-2 130-3

 

 Nous continuons jusqu'à Gljúfurárfoss par le petit sentier.

131 132

Une dernière vue sur les deux cascades.

133

Arrêt devant la célèbre ferme Þorvaldseyri pour pique-niquer et nous visionnons (en français) le film sur l'éruption du volcan Eyjafjallajökull qui a perturbé le trafic aérien en 2010. Le fermier a eu la présence d'esprit de semer dès qu'il a pu rentrer dans sa ferme et jamais la récolte n'a été aussi abondante. Courageux ces Islandais… J'ai appris qu'il poussait de la vigne en Islande.

 

134

135

 

                                                         (Photo de l'éruption par le fermier de  Þorvaldseyri)

  

Seljavellir, les cendres recouvrent encore les flancs des montagnes.137

J'essaie de convaincre mes amis d'aller se baigner dans la piscine à ciel ouvert, mais ils ne sont pas chauds, le thermomètre indique 12°....  

150

Skógafoss nous accueille avec un bel arc-en-ciel.

146

Pendant que mes amis grimpent au sommet, j'en profite pour essayer mon nouvel appareil photos.

140 142

143 144

145 147

J'avance le plus loin possible, mais j'oublie que les embruns, ça mouille, et les photos suivantes sont toutes fichues.

149

Un instant, je suis entourée par l'arc-en-ciel. Magique.

148 

Et encore, je ne poste qu'une toute petite partie de mes photos…

 

Des pluviers dorés nous accompagnent durant quelques instants.

151-2  151

15h30, nous arrivons au musée de Skógar qui ferme à 16h. Le caissier nous "fait un prix" et nous autorise à rester dans le musée extérieur jusqu'à 16h30.

Il nous permet aussi de regarder les objets exposés à l'accueil et dans la première salle.

La légendaire gentillesse des Islandais. J

                                        

                                           L'église.

153 152

154

 

 

 

 

 

 

Le corps de logis de Holt à Síðu (1878).  Construite en bois d'épave maison.

 

 

 155

 

 

 

 

 Ferme de Skál à Síðu (1919)La trémie de l'escalier est tellement basse que mon crâne s'en souvient encore.

 

 

 

 

156 

 

 

 

 

 

  La ferme de tourbe (1880)

 

 

 

 

 

 

La maison et l'église des Elfes

 157 158

Le caissier vient nous chercher, vers 17h) pour fermer, accompagné du fondateur du musée : Þórður Tómasson. Je lui serre la main et lui souhaite un bon anniversaire (91 ans).

 

Vík, terme de notre expédition.

158-2-Vik

Après un arrêt à la boutique de souvenirs, un bon chocolat chaud pris à la station-service, nous nous promenons sur la plage et ramassons du bois flotté et de jolis cailloux.

Puis nous montons jusqu'à l'église et découvrons le paysage.

Nous repartons vers Reykjavík et nous arrêtons à la plage de Reynir où mes amis découvrent les orgues basaltiques et, au loin, les falaises de Reynisfjara.

159 160

 

161

 

162 

 

 

 

 

  

Il ne fait jamais beau en Islande ???

 

 

 

 

 

  

308-fumees 

 

 

 

 

 

Fumerolles au crépuscule 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le hall de l'hôtel Natura, trônent de drôles de personnages en bois.

 

163

164 165

166 167

168 169

170 171

172

173 174

175

 

                                         sculptures de Aðalheiður s. Eysteinsdóttir 

                           http://www.freyjulundur.is/freyjulundur/english.asp 

  

 

Jour suivant

Ce matin, temps grisâtre, mais pas de pluie.
Nous consultons la météo de Keflavík et découvrons qu'il n'y aura "qu'une légère pluie entre 12 et 14h".
La journée dans la péninsule de Reykjanes s'annonce bien.

 

Nous nous arrêtons devant les séchoirs à poissons situés à l'entrée de la route 42.

176 177

Mes amis n'en avaient jamais vu ; ni senti d'ailleurs…

178

 

Nous poursuivons notre chemin sur une route parfaitement asphaltée, sauf deux ou trois kilomètres caillouteuse mais très roulante. Depuis 2009, les choses ont bien changé, mais les paysages sont toujours aussi surprenants pour  qui ne connaît pas.

309-paysage

 

 

Le lac Kleifarvatn miroite au soleil.

179

 

Nous apercevons les premières manifestations volcaniques de Seltún.

180

Stupeur, les "bloup-bloup" ont disparu, ne restent que les trous..

  310-bloup

                       seules, quelques fumerolles dissipent leur odeur.

311-fumerolles 312-fumerolles

 

181 182

185 183

186 187

 Vue du sommet 

313-vue haut

L'Islande est en pleine évolution. L

 

Arrêt au lac Grænavatn, pas si vert que dans mon souvenir.

 188 

Puis nous nous rendons en pélerinage sur le site de feue (c'est le moment de le dire) Krísuvíkurkirkja, édifiée en 1857 et brûlée par un imbécile pour célébrer l'an 2010. L L L

188-2-Krísuvíkurkikja            188-3-Krísuvíkurkikja2

                          Avril 2009                                              Avril 2012 (photo montage)

 

12h15 et pas de pluie, la météo islandaise est aussi peu fiable que la française…

12h30 et la pluie s'abat sur nous. Ils n'avaient qu'1/2 heure de décalage. Donc, la pluie cessera vers 14h30.

La pluie ne cessa pas durant une grande partie de la journée. L

 

Nous nous perdons un peu dans Grindavík, mais retrouvons notre chemin. C'est la seule "ville" où la signalisation soit inexistante.

 

Comme la route 42, la route 427 est asphaltée.

 

Cette année, le site de Gunnhver est ouvert.

Ici, au moins quelques manifestations volcaniques.

189 190

191 192

314-Gun 315-Gun

317-Gun

                                      Gunna, qui a donné son nom au site.

316-Gun

Il nous a été impossible de descendre de voiture au phare de Reykjanestá tant la pluie et le vent s'en donnaient à cœur joie. L

193

 

Nous attendons au moins ½ heure pour une brève incursion sur "le pont entre les deux continents".

Le vent souffle tellement fort, qu'il nous pousse d'Europe en Amérique sans nous laisser le temps de sortir notre passeport.

194

195 196

Mes amis veulent absolument aller se baigner au Blue Lagoon. Je ne suis pas très motivée.

 197

La pluie a enfin décidé de s'arrêter lorsque nous sortons.

198 199

 

Nous rentrons à Reykjavík et déambulons dans les rues avant d'aller dîner.

200 

 

 

 

 

 

 

 

 Un arbre frileux

 

 

 

 

 

 

Hommage aux porteurs d'eau qui officièrent jusqu'aux environs de 1910.

201 202

                             Sculpture de Ásmundur Sveinsson

 

 J'ai goûté au macareux et je n'en suis pas fière.

 

              Soupe de poissons                                            Macareux

203 204

 

Promis, juré, je ne recommencerai pas.

J'ai honte de dire que c'était délicieux.

 

322-avion 

 

 

 

 Et voilà, c'est déjà terminé, il faut déjà reprendre l'avion.

 

 

 

 

 

 

323-retour 

 

 

 

 

 

Arrivés en France le paysage est totalement différent.

 

 

 

 

 

 

 

Le billet est déjà pris pour le 15 juin. :-)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Myriaðe
  • : Tous mes voyages en Islande
  • Contact

Profil

  • Myriaðe
  • Je suis atteinte d'Islandite aigüe, maladie incurable, mais je me soigne par des séjours répétés en Islande, où je me gave de skyr comme mon avatar Skyrgámur...
  • Je suis atteinte d'Islandite aigüe, maladie incurable, mais je me soigne par des séjours répétés en Islande, où je me gave de skyr comme mon avatar Skyrgámur...

Rechercher